Les conséquences dentaires des piercings oraux

Bien qu’ils soient très tendance pour les jeunes, notamment pour la gent féminine sur les dents et la langue, les piercings oraux sont déconseillés à juste titre par les dentistes et orthodontistes. Leurs inconvénients sont alors nombreux et ils sont responsables de différentes complications physiques apparentes ou internes. Pour vous éclairer à ce sujet, on vous a relevé les risques que pourrait provoquer un piercing oral.

Les piercings oraux, un danger pour la bouche et les dents

Le body piercing est d’abord une perforation d’une partie de corps dans un but esthétique. Il s’agit d’une méthode très ancienne apparue chez les asiatiques et indiens qui la réalisaient lors d’un rituel permettant d’indiquer l’appartenance à un groupe ethnique. Aujourd’hui par contre on le choisit pour des raisons esthétiques, pour se démarquer ou annoncer son appartenance à un groupe gothique et funk par exemple. Et si les piercings oraux sont très en vogue ces dernières années, c’est en vue de leur originalité. Néanmoins, Les médecins nous conseillent vivement d’y renoncer. En effet, il a été prouvé qu’en sus de la gêne qu’ils nous provoquent, ces bijoux métalliques installés tout près des dents peuvent contribuer à l’érosion de l’émail et peuvent causer des blessures au niveau des gencives. Donc au lieu de s’embellir, on finit par détériorer ou perdre nos dents. Vous pouvez également avoir la sensation d’un cheveu sur la langue, d’où la décision de l’enlever, ce qui vous laissera une cicatrice assez profonde. Aussi avec des objets métalliques dans la bouche, le risque d’infection et de transmission de maladies est-il de plus en plus fréquent comme l’herpès ou l’hépatite B et C. Si vous voulez préserver votre hygiène dentaire, évitez de telles ponctions. Parmi les autres inconvénients des piercing oraux, on doit en outre citer la stimulation de la salive et les réactions allergiques par rapport aux métaux.

Les personnes qui doivent éviter le piercing

Les dentistes et orthodontistes sont unanimes sur le fait que les piercings de la bouche peuvent présenter de nombreux risques. Mais certaines personnes ont plus de risque à avoir des complications quant à la réalisation d’un piercing, comme celles qui souffrent de maladies de valves cardiaques, de troubles de la coagulation, celles qui ont des allergies aux métaux et peau sensible et aussi le diabète. Il s’ensuit qu’il est important, avant de décider, de se renseigner sur le type de bijou à choisir et s’assurer d’abord qu’il ne peut pas constituer une menace. Si le médecin vous l’autorise, il faut être vigilant par rapport à votre hygiène buccale en enlevant et en nettoyant le métal régulièrement afin de se protéger des infections.

Les complications dues à la pose d’un piercing et entretien

Le manque d’hygiène est le principal facteur de complication pour les porteurs de piercing. Il peut s’agir des infections bactériennes qui peuvent prendre la forme d’une gangrène, une endocardite. Aussi est-il fréquent d’aboutir à des allergies qui se manifesteraient sous forme d’eczéma.  On a même relevé des cas d’allergie avec de graves complications pour des bijoux en nickel. Donc si vous avez constaté après une semaine, une infection sévère, un gonflement et des douleurs intenses, n’hésitez pas à consulter un médecin. Il peut, soit vous recommander l’enlèvement provisoire ou définitif du bijou, selon votre état, ou vous prescrire des médicaments qui freineront votre infection. En tout cas, inutile de paniquer, si vous avez quelques saignement, une certaines irritation ou un hématome, cinq jours après la pose, c’est tout à fait normal ! En ce qui concerne l’entretien du piercing, il est bien recommandé de prévoir des rinçages quotidiens et d’éviter les aliments acides et trop épicés ainsi que le tabac et les boissons alcooliques.

Comment ça fonctionne le détatouage au laser ?
Le détatouage : un marché en hausse pour les dermatologues