Se faire détatouer, c’est tendance, et sans douleur, c’est désormais possible

Le détatouage sans douleur et sans laser, ce n’est plus une fiction. Se faire détatouer est même la tendance du moment. Les gens viennent chez les tatoueurs non plus pour se faire tatouer mais pour se débarrasser de ces dessins sur la peau longtemps considérés indélébiles et irréversibles.

Pourquoi éviter le détatouage par laser ?

Outre le peeling et la chirurgie esthétique, le laser a été la méthode la plus indiquée pour enlever un tatouage. Cette opération consiste en l’exposition du tatouage à une lumière laser pulsée. Le laser va défragmenter les molécules d’encre. Les billes d’encre se cassent, deviennent des très petits éléments et sont naturellement éliminées par l’organisme. Le problème est que chaque impulsion du laser détruisant les molécules d’encre est douloureuse. Le détatouage au laser peut aussi engendrer des troubles et complications dont des démangeaisons, de œdèmes et même des infections cutanées. Encore, plusieurs séances de détatouage au laser peuvent être nécessaires pour éliminer des tatouages marqués ou très larges. Heureusement qu’il existe une méthode de détatoauge sans douleur. Ceux qui veulent se faire détatouer peuvent profiter de cette nouvelle approche au centre de détatouage sans laser à Paris.

Quel est le principe de fonctionnement du détatouage sans laser ?

Le détatouage sans laser est la nouvelle technique pour éliminer aisément les tatouages. Il est question ici d’une méthode non invasive et sans douleur. Il n’est même pas question de grattage ni d’intervention chirurgicale. La démarche consiste à inoculer une solution spécifique contenant de l’acide lactique juste au niveau des tissus colorés de l’épiderme. Il s’agit notamment d’un produit spécifique à dose précise d’acide lactique. Cette solution emporte toute l’encre. C’est une approche sans douleur et sans effets secondaires alarmants. C’est le procédé tendance pour se détatouer sans douleur.

Comment s’effectue un détatouage sans douleur ?

Pour enlever un tatouage sans devoir souffrir le martyr, il convient de se rendre dans un centre de détatouage sans douleur. Le professionnel dispensant cette nouvelle technique de détatouage constate d’abord la forme, la largeur et la profondeur du tatouage à enlever.  Il identifie également la nature de l’encre à éliminer et le type de peau de l’individu souhaitant se détatouer sans douleur. Un entretien est encore de rigueur pour savoir si l’individu a des problèmes cutanés, des problèmes d’allergies, etc. Le professionnel définit le nombre de séances selon l’importance du tatouage à faire disparaître. La peau retrouve son apparence normale quelques semaines seulement après cette intervention sans douleur.

Le détatouage : un marché en hausse pour les dermatologues
Le détatouage des sourcils : est-ce possible sans douleurs ?